+33 6 20 14 08 77
+33 6 20 14 08 77

Réduire l'inflammation dans le corps grâce à la méthode Wim Hof ?

La Science

Réduire l'inflammation dans le corps grâce à la méthode Wim Hof ?

Rappelons qu'il existe deux types de mécanismes de défense du système immunitaire:

1. Les mécanismes de défenses innée (non spécifique): comme les barrières physiques (la peau, les muqueuses), les phagocytes, le système lymphatique et également la réaction inflammatoire.

2. Les mécanismes de défenses adaptatives (spécifiques): comme l'action spécifique des lymphocytes et la production d'anticorps et d'antigènes. Ces mécanismes évoluent avec le temps dépendant des contacts avec les différents agents pathogènes rencontrés lors de notre vie. 

Commençons par mieux comprendre l’inflammation.

La première chose à savoir : l'inflammation est une réaction "normale" du système immunitaire face à une attaque extérieure comme une plaie, un corps étranger et d'autres éléments pathogènes. Elle fait partie de la réponse non spécifique du système immunitaire.

Ce n'est rien d'autre qu'un mécanisme de défense dont le rôle est de reconnaître et d'éliminer tous éléments "dangereux" pour le corps.

On pourrait la comparer à une alarme qui stimule et entraîne l'arrivée massive de cellules immunitaires à l'endroit concerné. Et ainsi accélérer la production de protéines (tels que la protéine C et la Calprotectine) utiles pour combattre le "danger".

L'inflammation est donc une réponse bénéfique, et même essentielle du corps pour garantir notre santé.

Mais il arrive que le système immunitaire soit "confus" et se défende contre des éléments naturels provoquant l'inflammation. C'est comme si votre système immunitaire utilisait une bombe atomique pour détruire une petite fourmi, excessif ! Certaines personnes souffrent de ce type de dysfonctionnement du système immunitaire, de l'immunité innée, déclenchant de façon chronique des réponses excessives et non spécifiques dont l'inflammation dans le corps. On parle alors de maladies auto-immunes. D’autres personnes peuvent présenter un système immunitaire « endormi » qui répond donc en retard aux agressions externes et qui, ensuite produit une réponse inflammatoire excessive avec tous les symptômes qui en dérivent (fièvre, douleurs, fatigue etc..).

L'inflammation correspond à une augmentation de température et du flux sanguin local temporaire, la fièvre en est une manifestation tangible.

Comment la méthode Wim Hof peut vous aider ?

Et c'est à ce moment qu'intervient la méthode Wim Hof ! Et oui, c'est une alliée de poids pour gérer cette inflammation, la douleur et équilibrer la réponse du système immunitaire (le rendre plus rapide mais moins hyperactive) .

Comment ?

En reprenant le contrôle volontairement sur notre système immunitaire. Plus facile à dire qu'à faire me direz-vous. Rentrons dans les détails.

La clé est la respiration de la méthode Wim Hof.

Image extraite de la vidéo Méthode Wim Hof ​​sur les maladies auto-immunes | Résultats de la recherche scientifique

C'est une alternative à tous ceux qui souffrent d'inflammation chronique, excessive.

Le protocole de respiration anti-inflammation développé par Wim Hof (variante du protocole de la respiration de base Wim Hof) permet de diminuer la réponse inflammatoire face à un corps étranger grâce à la production d'adrénaline et stimule la libération d'une protéine clé, l'interleukine 10, qui a une propriété anti-inflammatoire. Celle-ci inhibe la libération d'autres cytokines qui contribuent à l'inflammation et inhibe par la même occasion la réponse immunitaire innée non-spécifique. Ainsi, les symptômes sont moins aigus et disproportionnés. Entre temps les globules blanc augmentent en concentration et volume et la réponse spécifique du système immunitaire (le troisième niveau dont on parlait avant) est ainsi augmenté et fortifié.

Les bienfaits de la méthode Wim Hof sur l'immunité ont été étudiés scientifiquement en 2013, et la méthode a montré son efficacité dans  cet article scientifique !

Image extraite de la vidéo Méthode Wim Hof ​​sur les maladies auto-immunes | Résultats de la recherche scientifique

Des tests sanguins permettent d'analyser la quantité des protéines (sécrétée suite à une inflammation), plus il y a la présence de protéines C réactive par exemple, plus l'inflammation sera importante.

Ainsi, une étude a été menée sur 8 semaines, composée de participants souffrants d'une forme légère de Spondylarthrite Axiale (un rhumatisme inflammatoire chronique.). Ils avaient donc une forte concentration de ces protéines dans le sang. Pendant la durée de l’étude, les participants ont pratiqué la méthode Wim Hof alternant douches froides, respiration Wim Hof et méditation.

À la suite de cette période, leur sang a été de nouveau analysé et devinez quoi ?

Le taux de protéine C réactive avait baissé, et ce, de façon drastique ! Les marqueurs utilisés pour mesurer le taux d'inflammation dans le corps ont significativement diminué démontrant l'efficacité de la méthode.

La méthode Wim Hof permet ici de reprendre le contrôle sur son corps et sur sa santé.

Vous souhaitez découvrir et expérimenter le protocole spécifique de la gestion de l'inflammation de la Méthode Wim Hof?

Nous proposons divers stages dont l’un se tient le 22 Mars prochain à Paris.

Une après-midi pour reprendre le contrôle de votre corps et changer votre quotidien !


Des questions?

Envoyé !

Erreur serveur

Sources:

 

 

Influencing the Immune System | Wim Hof Method Science

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.